conseil en ergonomie
conseil en design UX
architecture de l'information
icone gestion de projet

Le suivi de projet UX design relève des techniques de gestion de projet.
Découvrez des exemples illustrés et des ressources pour le suivi de projet ux.
Des modèles de suivi de projet ux design et une formation en ligne sont disponibles en accès payant.

Suivi de projet et consulting ux design

Révisé en Septembre 2021

Définitions du suivi de projet digital

suivi de projet ux design

Qu'est-ce que le suivi projet ?
Quelles sont les techniques permettant de suivre un projet digital ? Sur quelles bases peut-on appuyer la conduite d'un projet web ? Comment suivre l'avancement d'un projet numérique et informatique, dans le respect des délais, des coûts et de la qualité ? Comment évaluer et suivre la qualité du projet ?
Ces quelques questions couvrent les différentes missions adressées par le suivi de projet. Ces tâches relèvent de la conduite de projet digital et du consulting organisationnel au sens plus large. Le suivi projet est effectivement l'effort continu de contrôle exercé pour vérifier la progression ainsi que le développement du dispositif digital. Il s'inscrit dans une méthode d'accompagnement durable couvrant toutes les étapes du projet numérique.

Le suivi projet constitue la partie opérationnelle des méthodes de gestion de projet digital. Il se traduit par des actions ponctuelles précises dans la lignée des méthodes de conduite de projet numérique. Le suivi s'appuie sur un accompagnement à maitrise d'ouvrage plus vaste articulé autour des grandes phases du projet, dont le planning fixe les bases de la méthodologie de mise en oeuvre.

Le travail opérationnel de suivi de projet suppose donc un cadre plus vaste et une méthode avec des cycles, des phases, et des jalons à respecter. Le suivi se base sur les livrables clés, les réunions, les échanges. Il suggère un reporting de l'avancement du projet à travers différents outils permettant de vérifier la bonne marche du projet.

Les étapes de la gestion de projet digital : phasing projet

Le suivi de projet implique des actions concrètes dans chacune des étapes du projet digital. Il concerne chaque phase de la méthodologie de mise en oeuvre du produit digital. C'est une démarche continue de pilotage et de gestion. Le suivi projet s'inscrit dans la durée, du lancement jusqu'à la mise en ligne du support interactif... et même après dans un cycle d'amélioration continu.
Le suivi projet peut être opéré par le maitre d'oeuvre en charge de réaliser le projet (entreprise de service numérique, agence web) et / ou par le maitre d'ouvrage qui passe la commande (commanditaire, donneur d'ordre). Dans ces deux cas le suivi est réalisé par un chef de projet digital (chef de projet fonctionnel ou chef de projet technique, voire directeur de projet).
Un troisième cas de suivi projet concerne l'assistance à maitrise d'ouvrage où le donneur d'ordre confie le pilotage du projet à un tiers : un consultant en organisation, un chef de projet digital indépendant, une société de conseil...

Le projet peut être découpé en petits sous-ensemble, les chantiers ou lots (lotissement), et faire à la fois partie d’un ensemble plus vaste, le programme. Un projet digital peut aussi être un sous ensemble d'un écosystème digital. Le programme stratégique (ou l'écosystème digital) peut contenir plusieurs projets : chaque projet est découpé en lots, eux-mêmes segmentés en phases dans lesquelles on réalise des tâches.

Un projet digital, quelle que soit la méthodologie, et le support digital à produire, implique plusieurs phases. Il existe différentes méthodes projets, et autant d'applications empiriques reposant sur les savoir-faire, l'expérience et les spécificités de chaque entreprise de service numérique. Il serait donc malvenue de parler de méthode unique pour la mise en oeuvre d'un projet digital... Et il n'est pas ici question de faire un traité sur les méthodes de conduite de projet digital. Ce site en est un de façon général :).
Néanmoins, il y a des éléments incontournables qui concernent effectivement tous les projets :

  • Phase d'analyse. Avant-projet, étude et cadrage.
  • Phase de conception. Conception éditoriale, fonctionnelle, graphique.
  • Production. Production éditoriale, fonctionnelle, graphique, squelette.
  • Développement. Développement front-end et développement back-end.
  • Phase d'évaluation. Recette, test, optimisation.
  • Mise en ligne.

Ce phasing projet est orienté sur la production et il s'applique aussi bien à la production d'un site internet qu'à une application mobile ou un intranet, voire même un logiciel (quoi qu'il existe quelques spécificités propres à la conception de logiciel). Le dimensionnement de chacune des phases est à mettre en rapport des spécificités du projet. L'envergure fonctionnelle, l'amplitude éditoriale, la dimension technique, la prépondérance du design sont autant d'éléments dynamiques qui considèrent la nature du dispositif à produire et la sensibilité des acteurs en charge de le mettre en oeuvre.

Les expertises transversales comme le design d'expérience utilisateur, le planning stratégique, le référencement et l'optimisation SEO (search engine optimization), le marketing digital et la communication, l'ingénierie et le consulting technique se glissent de façon agile et serpentent à travers ces différentes étapes.

Le lotissement fonctionnel et le suivi de projet

Le lotissement fonctionnel considère l'organisation de la production du projet sur la structure de fonctionnement du produit : il est question de découper le projet autour de quelques grands ensembles (lots) qui permettent d'établir des chantiers de conception et de production indépendants. Par exemple, pour un site ecommerce, on peut lotir le projet autour des chantiers fonctionnels suivants :

  • Lot 1 : descente catalogue, de l'accueil à la fiche produit. 10 gabarits.
  • Lot 2 : tunnel d'achat, du panier à la confirmation d'achat. 10 gabarits.
  • Lot 3 : compte utilisateur et relation client digitale. 5 gabarits.
  • Lot 4 : ensemble éditoriaux, toutes les pages de contenus. 5 gabarits.
  • Lot 5 : dimension SAV, support technique, assistance. 5 gabarits.
  • Lot 6 : ...
  • [...]

Le lotissement fonctionnel suppose que les ensembles fonctionnels soient suffisamment indépendants pour faire l'objet d'un travail spécifique... Cette technique est très puissante pour planifier le projet. Cela ne signifie pas une conception isolée en silo qui ne prendrait pas en compte le besoin d'homogénéité de l'ensemble à concevoir et à produire.

Chaque lot fonctionnel considère le nombre de gabarit à produire. Le découpage du projet en petite partie facilite le suivi de l'avancement et de la production... Les équipes métier peuvent travailler en parallèle sur chacun des lots : concepteur, designer graphique...

Planning et suivi de projet

Le planning du projet positionne les grandes phases sur un axe des temps avec une durée affectée à chaque grande étape. Pour la phase d'avant-projet ou phase de cadrage, on considèrera :

  • Une réunion de lancement. Kick-off.
  • Réunions de cadrage de projet. Nombre à définir.
  • Réunions spécifiques avec les unités d'affaire. Recueil des besoins métiers.
  • Rencontres avec des usagers. Recueil des besoins utilisateurs.
  • Etudes complémentaires : audit (ergonomie, SEO, webanalytics, éditorial), benchmark (design, marketing, éditorial).
  • Rédaction de la note de cadrage.

La validation de la note de cadrage acte l'envergure fonctionnelle et éditoriale du projet sur la base des éléments recueillis à travers le recueil des besoins.
On planifie alors la phase de conception, notamment autour des grands chantiers fonctionnels du projet. Ceci permet de travailler en petites étapes plutôt que de considérer une conception production simultanée de 30 à 40 écrans...

De même que le lotissement fonctionnel permet de segmenter la conception du projet en sous-ensemble, il favorisera une phase de développement progressive structurée autour des grandes zones fonctionnelles et techniques du site. On ainsi la possibilité de suivre l'avancement du projet sur des bases tangibles et mesurables : chaque phase représente une partie du site, et chaque partie du site implique un temps et des ressources à mobiliser...

Réunion de suivi de projet

Les réunions constituent des outils incontournables pour le suivi opérationnel de l'avancement du projet : atelier de travail, partage d'information, échange et point projet interne...
On peut distinguer deux grandes typologies de réunions : les réunions d'avancement et les ateliers de travail.

Les ateliers de travail sont utilisés dans une optique créative pour identifier des solutions et résoudre des problèmes (problem solving).
Les réunions plus classiques sont utilisées pour faire le point sur l'avancement du projet et échanger des informations autour des livrables du projet...

En ce qui concerne les réunions, il faut différencier les points projets opérationnels des réunions plus stratégiques :

  • Les comités de pilotage
    Il s’agit de l’instance de gouvernance du projet qui se réunit ponctuellement pour vérifier la bonne marche du projet (respect des délais, coût, cahier des charges). Les comités projet sont définis en amont du projet pour toute la durée du projet.
    L’expérience montre qu’il faut veiller à mettre en place des comités de pilotage de 6 à 10 parties prenantes maximum. Composé des décideurs à fort coefficient hiérarchique. Fréquence de réunion ponctuelle à intervalle + ou – régulier : par exemple 1 fois par mois.
  • Les comités projet
    Les comités projet sont des réunions entre les profils opérationnels chargés de la mise en œuvre du projet. Défini en amont du projet pour toute la durée du projet. L’expérience montre qu’il faut veiller à mettre en place des comités projet de 3 à 6 collaborateurs maximum. Composé d’un membre décisionnaire de chaque côté (client / agence). Fréquence de réunion régulière. Plusieurs fois par mois. L’acteur décisionnaire du comité projet côté client est l'interlocuteur direct à privilégier pour toutes les validations du projet. Le comité de pilotage est l’œil du projet, il arbitre toutes les décisions stratégiques pour la vie du projet.

Les outils du suivi de projet

Les outils de suivi de projet se calent sur la méthodologie adoptée et le cycle des étapes prévues. Les principaux outils du suivi de projet opérationnel sont :

  • Planning d'ensemble (diagramme de Gant). Calendrier d'avancement. Vision macro.
  • Planning détaillé pour chacune des phases. Vision micro.
  • Réunion de suivi interne. Suivi opérationnel.
  • Réunion avec des experts thématiques. Comité éditorial. Réunion spécifique. Etude.
  • Ateliers de travail. Workshop. Interne et externe. Atelier de conception.
  • Comité projet. Opérationnel. Réunion avec le commanditaire. Point d'avancement.
  • Comité de pilotage. Instance décisionnaire pour le projet digital. Arbitrage. Orientations.
  • Comité de direction. Stratégique et transversal au business de l'entreprise.
  • Suivi micro, jour par jour. Téléphone, mail, tchat. Interne et externe.
  • Compte-rendu de réunion. Interne (informel). Externe (formel).
  • Brief interne. Transmission de l'information aux équipes de conception production.
  • Brief externe. Externalisation de tout ou partie du projet.
  • Suivi budgétaire. Par poste métier. Par phase.
  • Suivi de production fonctionnelle. Par composante fonctionnelle à produire. Par chantier fonctionnel. Par gabarit.
  • Suivi de production graphique. Par composante graphique à produire. Par maquette graphique. Par gabarit. Par déclinaison graphique. Par production spécifique.
  • Suivi de production éditorial. Par composante éditoriale à produire. Par grappe éditoriale et noeud de l'arborescence. Par page. Par mot. Avec optimisation SEO.
  • Suivi de production technique. Par composante technique à produire. Par page HTML. Avancement du prototype.
  • Suivi de développement. Par chantier technique à développer.
  • Outil de pilotage. Tableau par phase. Par poste métier. Par jour / homme prévu par tâche.
  • Suivi des livrables.

En ce qui concerne les livrables, le chef de projet demeure le garant de la bonne marche du projet : il assure les traces de la prestation et centralise les livrables permettant de marquer l'avancement du projet et le passage d'une phase à l'autre. Il partage les informations et fait suivre les livrables aux différents acteurs du projet en temps voulu.

Les jalons et le suivi de projet

Chaque phase est accompagnée de jalons qui matérialisent des événements. Un jalon final marque la transition d’une phase à une autre. Le Jalon : un point de repère, une étape, un acte fondateur, un événement clé qui matérialise la progression du projet. Les jalons de chaque phase donnent lieu à un point d'avancement informel ou formel.
A noter :
une seule et même phase peut contenir plusieurs jalons. Un jalon se symbolise par un losange dans un planning.

Le jalon peut être un document formalisé, une réunion, une prise de décision : c’est un événement qui peut prendre différentes formes... Le jalon prend le plus souvent la forme d’un livrable. Par exemple :

  • Rédaction d’une note d’expression des besoins que le commanditaire doit valider pour passer à l’étape de conception.
  • Proposition d’une maquette graphique que le commanditaire doit valider pour déclinaison.

Mais le jalon n'est pas systématiquement un livrable. Il peut s’agir d’un comité de direction, d’une décision, voire d’un simple mail, etc. Par exemple :

  • Comité de direction qui doit déboucher sur une prise de décision.
  • Choix d’une solution technique suite à une étude des différentes plates-formes existantes.

Les décisions prises, actées, autour de ces jalons, sont des éléments stables pour bâtir la suite du projet. Les jalons sont donc les données fondamentales de la conduite de projet.

Les livrables et le suivi de projet

Nous avons évoqué le fait que les jalons soient des événements et qu’ils peuvent prendre la forme de livrable... Les livrables, ce sont les traces de la prestation.
Qu'est-ce qu'un livrable ?
Elémentaire, mon cher Docteur Ergo !
Il s’agit de documents formalisés qui clôturent souvent une des phases du projet. Ce sont des documents fortement attendus par le commanditaire et qui peuvent figurer dans le contrat de commande, notamment dans le cahier des charges.

Les livrables sont des documents et les jalons des événements. Un livrable est un événement (!) et doit toujours être validé. Parmi les livrables les plus courants, on peut citer :

  • Le cahier des charges (document word).
  • La note de cadrage (un document word le plus souvent).
  • Le brief interne.
  • Le wireframe ou story-board (un document powerpoint en règle générale) accompagné de l’arborescence et de la liste des gabarits
  • Les maquettes graphiques (des fichiers Photoshop convertis en Jpeg ou imprimés en board).
  • Les pages HTML (des pages html).
  • Un prototype du projet.
  • Les spécifications fonctionnelles détaillées (un document word).
  • Les spécifications techniques détaillées (un document word).
  • Le PV de recette (document qui permet de déclarer que le site a fait l'objet de vérifications. Achèvement du marché).

A cela s'ajoute une liste considérable de documents relatifs aux travaux de chaque expert métier : recueil des besoins métiers, analyse fonctionnelle, recueil des besoins utilisateurs, documents de conception, éléments graphiques... Les livrables clés dépendent de chaque entreprise de service numérique, des besoins du commanditaire, et des exigences de la commande éventuellement formulées au sein du cahier des charges.

La validation du / des livrable(s) n’est pas immédiate et sans rétroaction… Plusieurs allers-retours avec modification(s) sont souvent nécessaires. Prévoyez des temps de validation intégrant les allers-retours et les modifications dans le phasing de votre projet : pour assurer le bon déroulement du projet et le respect des délais, mieux vaut limiter les livrables à 2 allers-retours maximum.

En ce qui concerne la méthodologie projet, revenir sur un livrable validé présente toujours des risques. Toutes les phases étant interdépendantes et imbriquées dans un projet numérique, un bon suivi de projet veille particulièrement à éviter les dérapages. Ceci passe par le respect des livraisons, l'anticipation du travail à produire. Tout décalage de délais peut entrainer des conséquences sur la livraison finale et sur les coûts. De même qu'un cycle ininterrompu d'aller-retour peut avoir des conséquences sur la qualité du produit final... Pour autant, si les imbrications engendrées par la modification des livrables sont complexes, vous n'aurez vraisemblablement pas d’autre choix que de décaler le planning.

Les tâches et le suivi projet

Chaque phase du projet, séquencée autour des jalons et donnant lieu à des livrables, peut être découpée en petites unités d’activité : les tâches.

Les tâches sont des micros activités qui constituent autant d'éléments participant à faire avancer le projet. Les tâches sont réalisées par le chef de projet mais également par tous les acteurs engagés dans la conception du dispositif digital. Une tâche intéressante est celle qui consiste à confier des tâches à d'autres personnes qui engagent elles-mêmes d'autres tâches (les tâches enchâssées dans le principe des matriochkas :)... Evidemment, seules les tâches les plus importantes figurent dans le planning qui doit permettre de garder une vue macro. C'est tout l'art de la gestion de projet...

Par exemple, dans la phase de préparation d'un test utilisateur, plusieurs tâches seraient à prévoir :

  • Tâche n°1
    Organiser la réunion de brief avec le client, choisir une date où tout le monde est disponible.
  • Tâche n°2
    Faire parvenir un ordre du jour à tous les participants au brief.
  • Tâche n°3
    Animer la réunion et veiller à ce que tous les participants puissent s’exprimer.
  • Tâche n°4
    Rédiger le compte-rendu du brief, et le faire valider par le client : c’est un livrable, certes de petite envergure.
  • Tâche n°5
    Diffuser le compte-rendu en interne, et coordonner l’équipe chargée de préparer le test utilisateur.
  • Tâche n°6
    Faire un point avec le client lors d’une réunion intermédiaire pour présenter l’avancement des travaux.

Suivi de projet web et méthode UX design

Le suivi de projet peut également considérer les méthodes du design d'expérience utilisateur pour garantir la prise en compte de l'expérience utilisateur dans toutes les étapes du projet.

Un bon suivi de projet UX design vise l'amélioration continue de la qualité ux à travers chaque étape :

  • Prise en compte des attentes des usagers en phase d'analyse ux.
  • Conception centrée utilisateur en phase de design ux.
  • Evaluation des solutions de conception avec les utilisateurs en phase de test ux.
  • Evaluation de l'expérience en boutique, évaluation de l'expérience au sens global.

Le consulting ux, le suivi de l'expérience utilisateur et le contrôle qualité de votre interface utilisateur constituent un bon triptyque pour améliorer l'expérience utilisateur de votre projet.
La phase de conception en ux design reste cruciale dans le cycle projet car elle permet de répondre aux attentes des utilisateurs, voire de corriger les freins à l'utilisation levés en phase de test.

En garantissant la prise en compte de l’expérience utilisateur dans le processus de conception, vous mettez toutes les chances de votre côté pour améliorer les performances de votre dispositif. L'objectif d'un bon suivi UX du projet, c'est donc de garantir une bonne expérience d'utilisation du produit, à chaque étape...

L'expérience d'utilisation, la satisfaction, la qualité perçue d'un site restent autant d'éléments délicats à mesurer. Nous vous renvoyons aux articles dédiés à la phase d'évaluation UX design pour plus de détails sur ces questions.

Modèles de documents et tableaux de suivi à télécharger

IAFACTORY propose des modèles de livrables et des modèles pour le suivi projet à télécharger. Ces documents sont disponibles en téléchargement immédiat au sein de notre shop.

Objectifs du suivi de projet UX

Contrôler l'avancement du projet : délais, coûts, qualité

Le suivi de projet poursuit 3 objectifs très clairs :
le respect des délais, le contrôle des coûts, le niveau de qualité de la production. Ni plus, ni moins...

Le suivi de projet s'inscrit dans une méthodologie de conduite de projet digital et implique la définition d'indicateurs de suivi : les dates de livraisons, les budgets par phase et par poste métier, les critères de la qualité.

Lorsque vous suivez l'avancement du projet, vous pouvez introduire une dose d'UX dans votre méthode tout en essayant de contrôler le fait que l'expérience d'utilisation soit bien considérée à chaque étape. Voici quelques objectifs que vous devriez garder en tête pour le suivi du projet :

  • Poser les bases du planning par phase du projet.
  • Attribuer un chiffrage budgétair à chaque phase du projet.
  • Affecter un budget à chaque poste métier, par phase.
  • Définir les délais pour chaque phase.
  • Lister les jalons principaux de chacune des phases.
  • Déterminer les livrables clés.
  • Définir des indicateurs de performance et des critères de réussite.
  • Clarifier les notions de qualité : qualité SEO, qualité web, normes W3C...
  • Faire en sorte que tous les acteurs du projet bénéficient des infos à temps.
  • Diffuser et partager l'information.
  • Mettre en place les réunions.
  • S’assurer de la prise en compte des exigences utilisateurs.
  • S’assurer d’un consensus global des équipes métiers.
  • Favoriser les gains de productivité.
  • Maximiser les performances du dispositif interactif.
  • Concevoir des solutions de conception réalisables et à moindre coût.
  • Documenter le projet pour limiter les incompréhensions en production.
  • Garantir la cohérence du dispositif et des choix de conception.
  • Assurer un suivi qualité, fonctionnel et ergonomique.
  • Solliciter les experts lorsque c'est nécessaire.
  • Faire que le produit soit agréable à utiliser...

D’une manière générale, une phase de conception bien pilotée favorise les gains de temps et de productivité tout en orientant les solutions de conception en direction de la performance et de la satisfaction des utilisateurs.

Exemples de suivi projet ux

icone telecharger des modeles pour analyse UX
TÉLÉCHARGER
150 livrables projets !
Kit de livrables projet : 2,60€ le modèle

suivi de projet chaine projet UX
exemple de suivi du projet ux
iafactory - Julien MUCKENSTURM
planifier l'assistance à maitrise d'ouvrage planifier l'assistance à maitrise d'ouvrage
accompagnement ux design
iafactory - Julien MUCKENSTURM
assistance projet AMOA en analyse assistance projet AMOA en analyse
accompagnement ux design
iafactory - Julien MUCKENSTURM
assistance projet AMOA en conception assistance projet AMOA en conception
accompagnement ux design
iafactory - Julien MUCKENSTURM
assistance projet AMOA en évaluation assistance projet AMOA en évaluation
accompagnement ux design
iafactory - Julien MUCKENSTURM
assistance à maitrise d'ouvrage ux assistance à maitrise d'ouvrage ux
accompagnement ux design
iafactory - Julien MUCKENSTURM
découpage projet et estimation de budget découpage projet et estimation de budget
supports de cours iafactory
iafactory - Julien MUCKENSTURM
inventaire fonctionnel et budgétisation inventaire fonctionnel et budgétisation
supports de cours iafactory
iafactory - Julien MUCKENSTURM
diagramme de gant et budgétisation lôtir les chantiers fonctionnels
diagramme de gant et budgétisation
iafactory - Julien MUCKENSTURM
inventaire des composantes fonctionnelles Exemple de tableau de bord de suivi projet
UX boutiques Orange - accessoires
iafactory - Julien MUCKENSTURM

Méthode pour le suivi projet UX

icone formation ux design en ligne
MAÎTRISER
les méthodes UX design
Formation UX en ligne : 18,00€ l'heure

Suivre l'avancement du projet à chaque étape

Il n'y a pas de méthode type de suivi de projet. C'est une mission qui demande de l'agilité et de l'adaptabilité au contexte du projet. On parle de démarche projet. Celle-ci doit être orientée sur les 3 clés de la gestion de projet : coûts, qualité, délais. On peut y ajouter la dimension humaine et les qualités diplomatiques qui sont des atouts favorables à la fluidité des échanges entre tous les acteurs du projet.

Pour suivre le projet, il y a néanmoins quelques points clés qui impliquent la mise en place d'outils de pilotage...

  • Le planning projet pour le suivi de l'avancement. Délais.
  • Le chiffrage projet pour le suivi des coûts. Budget.
  • Le tableau des charges pour le suivi de production. Qualité.

Nous allons évoquer brièvement chacun de ces points.

Suivi des délais du projet : le planning

Le planning est évidemment l'outil incontournable du suivi projet. Chaque phase doit être dimensionnée. Les délais doivent tenir compte des exigences de production et introduire une certaine élasticité projet pour contenir les aléas, absorber les temps de validation et les éventuelles latences inhérentes à tout processus de conception production.

Sur le plan pratico-pratique, le chef de projet gagne à réaliser son planning à l'aide d'un logiciel comme Microsoft Project. Des outils de pilotage en ligne tels que Basecamp sont également utiles pour le partage des informations du projet en temps réel.

L'action de suivi des délais porte sur la mise en oeuvre des tâches à réaliser identifiées dans chacune des phases : organisation des réunions, collecte des informations, production des livrables. Le tout, en temps voulu. Le chef de projet anticipe les éléments à concevoir et à produire. Il affecte les ressources nécessaires à l'avancement du projet, pour chaque étape, et conformément à ce qui est prévu au planning. Le suivi porte sur la vérification et la bonne réalisation des éléments attendus au planning.

Suivi des coûts du projet : le chiffrage

Le suivi des coûts du projet suggère un chiffrage précis et minutieux de chacune des étapes. Un chiffrage budgétaire de qualité considère les phases, les jalons clés et les livrables à produire. Dans une certaine mesure, le chiffrage budgétaire se cale sur le lotissement du projet et le phasing du projet. Ainsi, lotissement, planning, chiffrage participent d'une même dynamique. C'est la triade de suivi du chef de projet.

Concrètement, si le chiffrage budgétaire n'a pas été établi en amont du projet, le chef de projet gagne à créer un outil de pilotage basé sur le budget. Ce chiffrage budgétaire s'organise comme suit :

  • Listing des phases du projet.
  • Listing des étapes de chaque phase : jalon, livrable.
  • Catalogue des éléments à produire par phase.
  • Pondération de la complexité des éléments à produire.
  • Affectation du temps global et du budget à chaque phase.
  • Répartition du temps de chaque profil métier, par phase.

Un chiffrage opérationnel permet de suivre les consommations budgétaires en temps réel. Ceci implique toutefois un certain report de la part des acteurs du projet (reporting, pour affecter le temps réel).

Suivi opérationnel de la qualité du projet : les audits

Pour le suivi de la qualité du projet, tout dépend des critères de qualité définis en amont du projet... Ce n'est pas nécessairement le chef de projet qui aura la charge de vérifier la qualité effective du produit, mais il devra assurer que la mission d'évaluation de la qualité soit prise en compte. Pour cela, le chef de projet peut recourir à l'avis des experts et aux audits.

Le suivi de la qualité peut porter sur la conformité du site aux standards d'ergonomie. Dans ce cas, l'ergonome vérifiera les qualités intrinsèques du dispositif sur le plan des conventions ergonomiques. Toujours en matière d'ergonomie, on pourra vérifier le respect des normes d'accessibilité.

Sur le plan technique, un référent s'assurera de la conformité du code aux standards du W3C. Il s'agira également de contrôler le poids des pages, la structure du code... Plus généralement, la nomenclature des fichiers, l'arborescence des dossiers...

En matière de SEO, il est question d'optimiser chacune des pages du dispositif de sorte à couvrir les attributs d'un bon référencement (SEO friendly, en bon terme avec Google...). Ces points de contrôles et d'optimisation supposent une stratégie de référencement. Un audit SEO permettra notamment de vérifier les qualités du dispositif digital sur ces points.

En ce qui concerne le design, un ensemble de critères pourront être vérifiés : la lisibilité, les contrastes, la maitrise typographique, la cohérence graphique d'ensemble, le respect de la charte graphique. Certains points rejoignent les considérations ergonomiques. Le nommage des fichiers, la structure et la propreté des fichiers sources constituent également des points importants pour le partage des sources qui peut être un des éléments du marché.

Le chef de projet a naturellement la mission de suivi, très opérationnel, de l'avancement : vérifier que les fonctions et les contenus prévus correspondent bien au besoin et au brief dans la lignée des éléments attendus dans le cahier des charges, en cours de conception - production - développement. Cette tâche relève clairement du suivi de production.

Le suivi portera sur la dimension éditoriale : coordination de la rédaction, suivi des textes, vérification de l'orthographe et de la grammaire, bonnes pratiques de rédaction. Le suivi porte sur les wireframes et le respect du scope fonctionnel du projet. Les spécifications détailleront notamment le fonctionnement de l'interface.

Suivi de l'expérience utilisateur

Le suivi opérationnel peut porter sur l'expérience d'utilisation et les critères de qualité perçue et les performances d'utilisation. Cela passe par un travail avec les équipes de design UX : test de performance de l'interface, test utilisateur, test de perception, mesure de l'expérience, mesure de la satisfaction...

Le suivi de l'expérience utilisateur passe par le respect du cycle de conception centrée utilisateur et la méthode de design UX : phase d'analyse UX, phase de conception UX, phase d'évaluation UX. Le suivi de l'expérience est permanent, il est engagé dès les premières étapes du projet (recueil des besoins utilisateur, test de perception...) et constitue un processus continu.

Le cycle d'amélioration continu considère tous les aspects de l'expérience utilisateur dans une approche transdisciplinaire. Le design, le marketing, la technique, le SEO, le contenu sont autant d'éléments qui participent à l'agrément de consultation. Le suivi de l'UX est donc quelque chose de transversal.

Exemple de tableau de bord de suivi projet

Les exemples de suivi projet donnent notamment à voir un exemple de tableau de bord de suivi projet.
En quoi cela consiste-t-il ?
Le tableau de bord de suivi projet est construit autour des grands chantiers fonctionnels du dispositif digital.
Il considère les principales zones fonctionnelles du site. L'approche est donc centrée sur le fonctionnement.

Chaque zone fonctionnelle est rattachée à des composantes à produire, autour des gabarits types (templates). Les chantiers fonctionnels se voient affectés un temps de production : temps de designer graphique pour la page d'accueil, temps d'intégrateur, d'ergonome, de développeur...

Le chef de projet peut suivre le processus de conception production par zone fonctionnelle et par écran, et reporter les temps de consommation effectifs. Si le chiffrage budgétaire a été réalisé dans les règles de l'art, on dispose alors d'un excellent tableau de suivi de production pour évaluer les charges et l'avancement du projet.
On peut aussi considérer les pourcentages pour visualiser l'avancement du projet entre 0 (0 gabarit produit, intégré, développé) et 100% (100% des gabarits produits, intégrés, développés).

Suivi de projet excel

Excel est effectivement le meilleur outil pour construire les inventaires fonctionnels et le suivi des consommations. Il s'agit tout simplement de lister les chantiers fonctionnels et les gabarits associés à chaque zone fonctionnelle du projet.

On liste les gabarits sur les lignes, et on considère les postes métiers en colonne, et on affecte les temps consommés par gabarit et poste métier.

Fiche de suivi de projet

Les fiches de suivi de projet sont des reporting Word, qui peuvent prendre la forme de compte-rendu de réunion, tout simplement.

Une fiche de suivi projet est réalisée périodiquement, chaque semaine, pour suivre l'avancement du projet dans l'optique d'une mémoire projet. La fiche de suivi projet peut être diffusée à chaque participant du projet. Elle constitue un état des lieux de l'avancement à un moment T. Elle permet à chaque acteur de savoir où en est le projet sur le plan de la conception - production, avec un reporting des temps de passage.

Les fiches de suivi projet sont alors utiles pour donner des coups d'accélérateurs, mobiliser une ressource supplémentaire, ou tout simplement pour rassurer les équipes : tout va bien !

Démarche pour effectuer un suivi de projet ux design

La démarche du suivi projet est orientée sur l'adaptabilité et l'agilité et se base sur le planning, le budget, le suivi de production et sa qualité.

Travaux complémentaires au suivi ux

Voici les principaux travaux rattachés au suivi de projet :

auteur Julien Muckensturm iafactory
linked in julien muckensturm

Ressources pour le suivi de projet ux design

APPROFONDIR
le suivi

Livre : Conduite de projet web
conduite de projet web
Plus de techniques gestion de projet
METHODOLOGIE
Centralisation des besoins des équipes côté client en amont de la conception d'un dispositif digital.
analyse des besoins
ENVERGURE FONCTIONNELLE
Clarification du périmètre fonctionnel et de son envergure : fonctionnalités, gabarits...
cadrage fonctionnel
CONCEPTION D'INTERFACE
Esquisse d'interface utilisateur, projection des contenus et fonctionnalités à l'écran.
wireframing