conseil en ergonomie
conseil en design UX
architecture de l'information
icone conception UX design

La conception web UX design fait naturellement partie des techniques de conception UX design.
Découvrez des exemples illustrés et des ressources pour concevoir l'UX de votre interface web.
Des modèles de design d'interface utilisateur et une formation en ligne sont disponibles en accès payant.

Conception web et UX design

Révisé en Mars 2021

Expérience utilisateur et interface utilisateur

conception web ux

La conception web UX design est la discipline dédiée à l'amélioration continue de l'expérience d'utilisation de votre site web. Le concepteur de l'UX design (UX designer, architecte de l'information, ergonome) s'attache à esquisser les principes fonctionnels, ergonomiques et éditoriaux de votre projet, en considérant l'expérience de l'utilisateur et du client final, comme éléments critiques pour les arbitrages de design. La conception web de l'UX est d'une complexité très forte, à l'inverse des enjeux de simplification des usages...

Comment concevoir un bon site web ?
Que faut-il concevoir et comment faire pour maquetter le fonctionnement d'un produit numérique ?
Quelles sont les méthodes de conception web ? Comment évaluer la qualité d'un support interactif ?
Dans cet article, nous allons fournir un plan méthodologique complet et une vision approfondie des enjeux de la conception web pour vous aider à concevoir de belles expériences numériques.
Un plan d'action de concepteur figure dans la partie méthode en bas de page.
Le travail de conception web est au carrefour de l'ux design et de plusieurs disciplines : l'ergonomie des interfaces, l'architecture de l'information, le design de l'information, le design de l'interaction. A cela s'ajoute le design graphique, ainsi que la compétence éditoriale. Démarche holistique oblige, nous allons parler de tout ce qui se rattache au cadre de la conception fonctionnelle, car la création de valeur n'est pas cloisonnée contrairement aux métiers des individus... L'ensemble forme les disciplines du design de l'expérience utilisateur.

Une bonne conception web implique, le plus souvent, une excellente méthode de conception ux design... Mais avant de nous attacher à esquisser les méthodes, essayons de clarifier ce qu'est une bonne conception...
La conception réussie est celle qui permet d'atteindre les objectifs business du commanditaire en apportant parallèlement de la satisfaction aux utilisateurs finaux.
Tels sont les enjeux de la conception fonctionnelle. Et de toute démarche économique dans le cadre d'une activité d'entreprise :). Nous allons voir que c'est lié. Tout est dans tout, comme on dit...
En effet, la conception, le design est au coeur de la création de valeur de la plupart des activités, qu'il s'agisse de réaliser un soin ou de façonner un étui de cuir...
La démarche de conception s'applique naturellement aux activités non lucratives, et les objectifs poursuivis ne sont pas forcément économiques. Précision importante sur le plan des modèles...
Les critères de la satisfaction côté utilisateur sont parfois plus difficiles à évaluer que la mesure des indicateurs de performances côté business. En effet, comment évaluer l'expérience d'utilisation ?
Vaste question...

Les critères d'une expérience positive côté utilisateur :)

Pour concevoir un bon produit digital, il faut maîtriser les critères d'expérience positive pour l'utilisateur final. Comme nous venons de l'exposer, les standards de mesure de l'expérience utilisateur sont parfois nébuleux. Voici quelques faits qu'il est bon d'avoir à l'esprit en phase de conception web et en ux design, sur le plan de l'interface....
Des critères d'expérience positifs :

  • La clarté de la promesse du site.
  • L'adéquation entre la promesse du site et l'expérience finale délivrée.
  • La vitesse des temps de chargement.
  • La trouvabilité du site dans les moteurs de recherche.
  • La naviguabilité au sein même du site (facilité de déplacement dans le support interactif).
  • La flexibilité de l'interface et sa capacité à offrir différents moyens pour effectuer une même tâche.
  • L'adaptabilité de l'interface aux différents terminaux de consultation.
  • La hiérarchisation des informations.
  • La fiabilité des informations délivrées.
  • La qualité des produits et des services commercialisés.
  • La personnalisation des réponses et la réactivité du support offert par les administrateurs et contributeurs.
  • Les humains derrière la machine.
  • L'accessibilité des informations (langage, style, tonalité).
  • Les qualités inhérentes d'ergonomie (guidage, charge de travail, flexibilité de l'interface, homogénéité et cohérence).
  • Le caractère agréable de l'expérience (site humain et sympathique vs. site froid et désincarné).

Il existe aussi différents projets qui évaluent la qualité technique des interfaces, bien au-delà de ces quelques points. On peut par exemple citer le projet Opquast.

Notez bien :
nous n'avons pas fait référence au design graphique. Le contenu est la clé de toute expérience (FOND). Le contenu est le verrou du design. Le contenu est le design. Il pourfend le conteneur. Et son aspect.
La FORME est secondaire. Beaucoup de dispositifs digitaux ultra performants sur le plan économique, sont hideux, et ça ne gêne personne. Les contenus sont bons, c'est à dire, les produits et la qualité des services...
D'autre part, le bon goût commence là où s'arrête celui des autres. Et inversement. Un oracle mystérieux qui porte toujours tout son sens. Le design graphique est une cerise sur un bon gâteau. Pour dire les choses autrement, le design, c'est le gâteau... Le graphisme est une forme. De cerise. Et tout le monde aime les cerises. Sauf celles qui sont véreuses. Vous êtes libre de l'interprétation.

Les critères de satisfaction côté utilisateur final concernent toutes les problématiques de l'entreprise : marketing, communication, commercial, support, technique. Autrement dit, une bonne conception web n'est pas une simple question de façonnage. Cela semble évident, pourtant, la réalité nous enseigne qu'un site est le plus souvent envisagé sous sa simplicité d'utilisation, etc. et toute la mythologie ergonomique qui s'y rattache. Combien de décennies faudrat-il attendre pour considérer que l'ergonomie est une qualité inhérente à tout produit ?
L'industrie digitale se réveille. Elle a un siècle et demi de retard sur la révolution industrielle. Et ça se voit.

Les ergonomes et les concepteurs d'interface ont peu de prise sur la qualité des produits vendus par une entreprise, ou la fiabilité d'un service après-vente. Or ces critères jouent pour la partie la plus importante dans l'expérience utilisateur globale.

Les concepteurs d'interface peuvent donc agir sur le périmètre qui concerne l'intermédiation entre l'écran et l'utilisateur final indépendamment des problématiques commerciales et business de l'entreprise. Dans un sens plus large, le designer d'expérience utilisateur (UX designer) va rechercher à pourfendre les frontières disciplinaires pour considérer un maximum de données et essayer de faire converger les flux business du commanditaire vers les attentes et les exigences réelles d'un client final.
Au final, ce n'est pas vraiment l'ergonomie qui fait la différence, loin de là d'ailleurs... Comme pour toute expérience commerciale et servicielle, c'est la qualité du produit et du service délivré qui priment. Le produit digital n'est qu'un outil et passe au second plan. Le dispositif digital en tant qu'outil doit néanmoins être suffisamment efficace pour ne poser aucun problème d'utilisation. C'est la base de la base. Et elle est très loin d'être effective.
Note : nombreuses sont les entreprises dont le produit et le service sont le site web en question... Dans ce cas l'interface est effectivement importante, mais cela ne signfie pas qu'il n'y pas d'humains pour apporter le service ou le produit...

La conception UX et le nouveau marketing

Trop souvent encore, les sites web sont de simples "clic-bouton" binaires dépourvus d'humanité et sans âme, "propulsés" par des plateformes de publication dynamiques qui uniformisent par le bas les potentialités fantastiques du média...

L'expérience utilisateur (UX) est toutefois de plus en plus considérée : l'industrie digitale a enfin accédé à l'ère du marketing. Il ne faut pas le chuchoter trop fort, car vous passeriez pour un impétueux, mais l'UX design, ce n'est pas autre chose que du marketing. On a trouvé un nom plus glamour, mais dans les faits, l'équation la plus juste est la suivante : UX = MARKETING.

Les sphères de l'UX (du marketing...) se déploient progressivement dans l'industrie digitale. Tant pis ou Tant mieux. Cela dépend de votre point de vue sur l'approche marketing dans un monde saturé de sollicitations commerciales.

Sur le plan de l'expérience d'utilisation d'un dispositif digital, il y a de bonnes vertus dans le marketing UX :). Un bon moyen d'aller dans le sens de la qualité puisque le marketing se soucie d'abord, et surtout, du client final (et du meilleur moyen de chercher un sous dans la proche de sa cible). Ironie anti-capitaliste mise à part, l'application de la méthode de conception UX dans vos projets donne de bons résultats : elle permet d'améliorer l'expérience d'utilisation du produit et augmente les standards de l'interface.

Les méthodes de conception centrée sur l'utilisateur

Dans une démarche de conception centrée utilisateur - user experience design - on essaye effectivement de se soucier de la satisfaction de l'usager, de son bien être, même si c'est un grand mot, et que dans la plupart des cas les objectifs sont principalement intéressés et lucratifs. C'est l'ergonomie et l'expérience au service du capital. Mais c'est mieux que rien.

Une méthode de conception centrée sur l'utilisateur prend corps dans un cycle projet classique. Pour aller à l'essentiel, dans la méthode de conception centrée utilisateur (= dans la méthode UX design), il y a 3 étapes :

  • 1. L'analyse
  • 2. La conception
  • 3. L'évaluation

1. ANALYSE
La phase d'analyse permet de faire le point sur les objectifs que doit remplir le projet digital : objectifs business, attentes et besoin des clients finaux. Il s'agit d'identifier les points de rencontre - point d'achoppement entre l'offre et la demande. Pour orienter la proposition de valeur sur des caractéristiques susceptibles de pénétrer de façon subtile et moins brutale dans l'esprit du client final. Oui c'est du marketing, répétons-le.

2. CONCEPTION
La phase de conception succède à la phase d'analyse : elle vise à fournir des solutions de conception susceptibles de répondre au diagnostic et aux objectifs généraux du projet (flux business et flux utilisateur). L'UX designer cherche à faire converger ces deux flux à la recherche d'une formule magique qui permettrait de toucher le jackpot côté business, en apportant une satisfaction côté utilisateur. L'esquisse des solutions de conception est un travail délicat, passionnant, incertain et nous y reviendrons un peu plus loin au moment de parler des méthodes de conception web.

3. EVALUATION
La phase d'évaluation est celle qui permet de mesurer les solutions de conception auprès des utilisateurs finaux ou des clients. Il existe un arsenal de méthodes vouées à évaluer la qualité de l'expérience utilisateur.
Or, la plupart du temps, c'est l'interface utilisateur qui est évaluée, et pas l'expérience...
En effet, l'industrie digitale, dans sa première phase, cherchait à équilibrer l'expérience sur les qualités ergonomiques de l'interface (audit ergonomique, test utilisateur).
Le stade actuel vise à mesurer la qualité de l'expérience, mais cette notion d'expérience est encore très rattachée à l'utilisateur qui est derrière l'écran. Il y a donc plus de mesure d'interface que de mesure d'expérience, rapportées aux considérations générales sur l'entreprise.
Dans un prochain cycle, il s'agira enfin de mesurer le tout, l'entreprise et le service délivré, plus que le support qui délivre le service... Des sociétés telles qu'Amazon ou Google ont déjà réussi à équilibrer cette équation.

La méthode de conception centrée utilisateur considère ces trois étapes comme une boucle, c'est à dire, un cycle dans lequel le produit digital suit une constante amélioration, de l'analyse vers la conception, grâce à l'évaluation. Le concept fondamental de la méthode est brillant, mais pas toujours facile à appliquer ni simple à faire tenir sur le long terme. Mais c'est une base solide pour appuyer la démarche de conception.

La démarche de conception centrée utilisateur est une méthode dans la méthode, un projet dans le projet. En effet, la méthode de conception UX design s'insère dans la conduite du projet de façon générale, dont elle est une partie. Il faut ajouter la phase de production et la recette (test technique) à la méthode UX.

Les métiers de la conception d'interface

Concevoir une interface (UI : user interface), ce n'est pas concevoir une expérience (UX : user experience). Mais pour concevoir une expérience utilisateur dans le domaine numérique, il faut concevoir une interface... Pour dire les choses autrement, l'interface n'est qu'une partie de l'expérience au sens large. Ces considérations sont importantes dans la conception. En effet, il faut réussir à faire le tri dans tous les métiers de la conception :

  • il y a les métiers de la conception d'interface (UI) qui vont permettre de créer une interface utilisateur efficace, agréable, utile,
  • et tous les métier qui relèvent de l'expérience (UX) qui considèrent les techniques d'amélioration continue de l'expérience (rencontre avec les utilisateurs, test, enquête, amélioration des produits et des services en entreprise, hors interface...).

Un UX designer n'est pas nécessairement un bon concepteur d'interface, et inversement, un concepteur d'interface peut légitimement ne pas être un bon UX designer... Il faut saisir les différences car elles ont un impact en conception.

Le concepteur de l'interface s'attache à concevoir toutes les règles de fonctionnement du dispositif digital. Il s'appuie sur les disciplines suivantes (qui s'appliquent au-delà du web, dans le monde physique) :

  • Design de l'information :
    Ventilation et hiérarchisation des éléments à l'écran, affectation de fonction aux zones de l'interface, choix des comportements de l'interface. L'écran est considéré comme un tableau statique dans un environnement dynamique.
  • Design de l'interaction :
    Projection des interactions et scénarisation des déplacements entre les écrans, définition des parcours d'utilisation et des possibilités de mouvements au sein de l'interface, choix des scénarios stratégiques. Les enchaînements d'écrans et les fonctions d'interactivités sont considérés à l'échelle de tout le dispositif digital.
  • Ergonomie des interfaces :
    Vérification de l'implémentation des critères ergonomiques, démarche ergonomique (du besoin vers le produit ou de la situation d'utilisation vers l'utilisation effective). On considère l'ergonomie de chaque écran et la cohérence des conventions ergonomiques transversales au dispositif.
  • Design émotionnel :
    Une branche évoluée de l'ergonomie des interfaces qui considère des aspects supérieurs à l'application des règles d'ergonomie : la satisfaction, le caractère agréable de l'utilisation, l'empathie... C'est la branche marketing de l'ergonomie.
  • Architecture de l'information :
    Organisation, structuration et hiérarchisation des contenus. Densité, envergure, profondeur éditoriale. Design de navigation. Ecosystèmes digitaux.
  • Stratégie éditoriale, par extension :
    La ligne éditoriale, la tonalité et le style. L'écriture et la rédaction des articles. C'est une branche qui se rattache à l'architecture de l'information. Elle est plus orientée sur le côté marketing et commercial en essayant d'aligner les contenus sur les intérêts business de l'entreprise. Et sur les usages aussi (UX = marketing :).

On peut ajouter 3 compétences complémentaires, qui ont une incidence sur la conception fonctionnelle :

  • Design stratégique :
    Il oriente les objectifs business et accorde tous les plans de la stratégie digitale. Au sens plus large, l'accord entre la stratégie de l'entreprise et la stratégie digitale.
  • Ebusiness :
    Le marketing digital - webmarketing - appliqué à la performance. Tous les moyens permettant d'améliorer les performances transactionnelles et économiques d'un support numérique. Les relations avec le design stratégiques sont très fortes.
  • Méthodologie et process :
    La capacité de mettre en place des méthodes pour que tous les métiers de la conception et de la stratégie unissent leurs efforts dans une même direction (ce qui est paradoxalement loin d'être toujours le cas).

A cela s'ajoute le design graphique, le développement front-end (intégration) et le développement back-end (programmation).
Ces 3 couches supplémentaires sont fondamentales et concernent la production. Elles interviennent généralement après la conception fonctionnelle. Elles ont bien sûr une influence sur les choix de conception. Et elles sont les couches qui vont permettre de finaliser le produit pour créer l'expérience finale d'utilisation.
Néanmoins, l'essentiel des choix stratégiques se détermine au moment de la conception. Les méthodes de conception centrée utilisateur exercent par ailleurs un contrôle qualité sur ces 3 sphères.

Et les métiers de la conception de l'expérience ?

La conception de l'expérience s'appuie sur tous les métiers de la conception d'interface, et sur toute la richesse des ressources humaines de l'entreprise, c'est à dire toutes les dimensions de l'entreprise : humaine, ingénierie, marketing, finance, communication, informatique, juridique, technique... L'expérience, c'est le tout. La sphère du design UX est vaste et s'engage à traverser toutes les unités d'affaire de l'entreprise.

Comme vous le voyez, apprécier la qualité d'une conception revient à considérer tous les métiers et toutes les facettes qui régissent l'expérience d'utilisation. Cela peut paraître un peu compliqué, certes, mais il semble que l'interface utilisateur ait réussi à faire converger tous les flux et tous les métiers de l'entreprise au sein d'un seul et même endroit.
Beaucoup d'enjeux donc, dans une conception web...

La conception web n'est pas juste une conception d'interface, mais une conception d'expérience.
Or la conception de l'expérience implique tous les niveaux de l'entreprise. Et toutes les dimensions du business.

En tant que concepteur d'interface, il nous semblait important de faire cette digression... Nous sommes un peu lassés d'être sollicités pour réinventer la roue. Une interface n'est pas magique et ne révolutionne pas tous les problèmes business d'une entreprise. Comme le dit souvent le Docteur Ergo :
C'est juste une interface, pas une interface juste.

Conception UX standardisée ou conception sur-mesure ?

Au moment de la conception fonctionnelle, vous avez le choix entre opter pour une conception sur-mesure ou une conception standardisée. Maison d'architecte ou maison préfabriquée.
Il existe de nombreuses solutions clés en main dans lesquelles beaucoup de dimensions de la conception d'interface sont déjà adressées : il s'agit de tous les outils de gestion de contenus et des solutions ecommerce prêtes à l'utilisation. Wordpress, Joomla, Drupal, Magento, Prestashop.
Ces plateformes proposent, en quelque sorte, du prêt à porter.

Les standards sont bons mais pas toujours adaptés à tous les projets. Certaines orientations sur le plan de la conception d'interface sont par ailleurs discutables. Néanmoins, les résultats sont assez corrects, sur les plans de l'expérience d'utilisation.

Voici les faits :
les conceptions sur-mesure donnent des résultats plus spectaculaires. Dans le sens positif, comme dans le sens négatif. Les réussites et les ratés sont plus marqués dans les conceptions de dispositifs digitaux sur-mesure. Nous avons pu l'observer en 15 années. Les CMS sont limités. Et aucun business n'aime les limites...

Néanmoins, parce que tout le monde ne pilote pas une entreprise du CACA40, et pour vous faire gagner du temps dans la conception de vos projets, IAFACTORY a modélisé une dizaine d'interface standardisée sur les plans ergonomiques et fonctionnels.
Ces documents de conception (wireframes) sont prêts à l'utilisation pour vous permettre de vous concentrer sur l'essentiel : vos produits, vos services, vos contenus.

Objectifs d'une bonne conception web

Interface web et objectifs business

La conception d'interface web et la réalisation d'un produit digital au sens large atteignent leurs objectifs de réussite lorsqu'ils pulvérisent les indicateurs de performances attendus.
Cela présuppose que de tels indicateurs existent...

Malgré l'euphorie qui régit le marketing de la satisfaction des utilisateurs dans l'UX design, le flux business reste le plus important. En effet, sans performances économiques, l'activité d'une entreprise est peu soutenable.

Il ne suffit pas que l'expérience du produit ou du service soit bonne pour que les clients achètent. Il faut aussi un bon marketing. Une bonne conjoncture. Et un nombre incalculable de paramètres qui font l'histoire de l'économie, de la réussite et des échecs...

Pas de formule magique, malgré l'idéologie véhiculée par l'UX design. Si l'UX résolvait tous les problèmes, ça se saurait. La démarche en revanche, est un point d'appui intéressant pour aider une entreprise à progresser... En effet, une entreprise qui s'intéresse davantage à aider ses clients, inscrit son action dans une démarche d'amélioration.

Tous les dispositifs digitaux ne sont toutefois pas orientés sur les conversions et les taux de transformation. Un intranet, un portail éditorial peuvent poursuivre d'autres objectifs que l'atteinte de buts financiers...

Interface web et satisfaction des utilisateurs

C'est quoi la qualité d'expérience pour un site web ?
Pour un intranet ? Pour une application ?
La qualité englobe les dimensions ergonomiques, fonctionnelles, expérientielles, esthétiques, techniques, stratégiques, bien sûr économiques y compris pour l'utilisateur qui peut lui aussi y trouver son compte (meilleurs prix, gains, rémunération...).

Fixez-vous un seul objectif dans la conception de vos projets webs. Visez l'excellence ergonomique et fonctionnelle au service de l'utilisateur, ni plus, ni moins. Appliquez la démarche de conception centrée utilisateur dans toute son amplitude, en impliquant chacune des sphères de l'entreprise.
Répondez à chaque client comme vous aimeriez que l'on vous réponde.
Soyez humains.
Vos clients seront contents et vous aurez des retours positifs.
Cela suffit encore à faire la différence, car les interfaces n'induisent que peu d'humanité.

Exemples de conception ux web

icone telecharger des modeles pour analyse UX
TÉLÉCHARGER
150 livrables projets !
Kit de livrables projet : 2,60€ le modèle

exemple de conception web exemple de conception web ux design
conception ux Université de Poitiers
iafactory - Julien MUCKENSTURM
conception d'interface web conception d'interface web ux
conception ux Valeo
iafactory - Julien MUCKENSTURM

Méthode de conception web ux

icone formation ux design en ligne
MAÎTRISER
les méthodes UX design
Formation UX en ligne : 18,00€ l'heure

UX design et conception web centrée sur l'utilisateur

Pour appréhender un projet web, quelle que soit sa nature et son volume, commencez toujours par une phase d'analyse pour bien saisir les spécificités du projet (cf. méthodes...). C'est la base.

Ensuite, en fonction des spécificités et des exigences du projet, approfondissez cette phase d'analyse par la réalisation d'études complémentaires permettant d'améliorer la compréhension du contexte (recherche utilisateur, environnement concurrentiel).

Le cycle d'analyse débouche sur une phase de conception qui vise à identifier des solutions en considérant toutes les problématiques du projet : les utilisateurs finaux, les parcours pouvant générer le plus de perfomances, le type d'interface à même de remplir les objectifs... C'est dans ce temps qu'on modélise les écrans structurants du dispositif d'un point de vue fonctionnel.

Une phase d'évaluation complémentaire permet de tester les solutions de conception pour une expérience utilisateur confrontée au réel... Cette phase de test est généralement externalisée, dans une optique de neutralité vis à vis du jugement des utilisateurs, pour éviter d'être à la fois juge (concepteur) et partie (testeur).

Les éléments essentiels de l'analyse

Comme nous venons de le mentionner, n'amorcez pas la phase de conception avant d'avoir diagnostiquer les faits principaux du projet dans la phase d'analyse (ou cadrage ou avant-projet).

Voici le récapitulatif des éléments essentiels que doit fixer la phase d'analyse :

  • [1] Eléments stratégiques
  • Clarification des objectifs du projet et des indicateurs de mesure de la performance.
  • Diagnostic des faits principaux.
  • Définition des cibles et de l'audience visée.
  • Positionnement marketing.
  • [2] Maîtrise du contexte
  • Audit de l'existant (quand il y a un existant).
  • Benchmark de la concurrence.
  • [3] Recueillir les besoins
  • Synthèse des besoins côté annonceur.
  • Synthèse des besoins côté utilisateur.
  • Données supplémentaires issues d'études complémentaires (études des usages).
  • Situation d'utilisation.
  • [OPTION] Moyens et sources à disposition
  • Médias, contenus...
    [...]

Les étapes techniques de la conception d'interface web

Sur les bases des données recueillies dans la phase d'analyse, et compte-tenu de tous les métiers du design de l'expérience utilisateur et de la conception d'interface, la phase de conception détaillée c'est :

  • [1] Conception stratégique
  • Identification des profils types d'utilisateurs (création de persona cible).
  • Définition des scénarios stratégiques à adresser.
  • Modélisation des parcours d'utilisation centraux.
  • Synopsis du site web : résumé des orientations stratégiques.
  • Persona du site web : personnalité du site web.
  • [2] Envergure éditoriale
  • Définir la liste de tous les contenus du dispositif digital.
  • Organiser et structurer les contenus : segmentation des contenus (par thème, par tag...).
  • Hiérarchiser les contenus par niveaux, ordre d'importance, densité, registre.
  • Définir la stratégie éditoriale (ligne éditoriale, tonalité éditoriale).
  • Créer l'arborescence éditoriale.
  • [3] Envergure fonctionnelle
  • Définir la liste de tous les gabarits du dispositif digital.
  • Identifier toutes les fonctionnalités du site.
  • Dresser l'inventaire fonctionnel du dispositif digital.
  • Cartographier le fonctionnement (arborescence fonctionnelle.
  • [4] Conception fonctionnelle détaillée
  • Définition des points de rupture pour le design adaptatif.
  • Modélisation du zoning macro de l'interface (fonction affectée à chaque zone de l'écran).
  • Organisation de la conception autour des grandes zones fonctionnelles du site (processus de commande, espace client...).
  • Wireframing détaillé de chaque écran (conception détaillée de l'interface de chaque écran).
  • Commentaires sur les interactions de surface de chaque écran.
  • Storyboard et scénarisation interactive des parcours : simulation d'enchaînement des écrans pour les scénarios stratégiques, sur la base des maquettes fonctionnelles (ce n'est pas un prototype mais une vérification de la fluidité des interactions).
  • Spécifications fonctionnelles, si besoin.
  • Conception-rédaction.
  • Intentions de design émotionnel.
  • [5] Optimisation de la conception
  • Analyse comparative des écrans à travers une grille de critères ergonomiques.
  • Analyse technique de chaque écran en vue des performances de charge (intégration, chargement...).
  • Analyse SEO en vue d'un référencement optimal (maillage, design de navigation, liens, intentions de contenus.

Une conception fonctionnelle détaillée basée sur cette méthode s'assigne à répondre aux objectifs business en considérant les inputs des utilisateurs.

Le travail de design graphique doit suivre un même niveau de qualité (cf. étape optimisation) pour éviter toute perte entre la conception fonctionnelle et la conception graphique.

Les étapes de l'évaluation de l'interface

Lorsque les travaux de conception sont en phase avancée, vous pouvez envisager de réaliser un prototype fonctionnel. La sophistication du prototype dépend des moyens à disposition et des objectifs assignés au prototypage.

Dans les faits, un prototype avancé permet de réaliser un test utilisateur pour vérifier la bonne compréhension des choix effectués en conception auprès de clients finaux.

Un prototype avancé permet d'effectuer des tests de performance en réponse à des tâches précises : trouver le produit Y, comparer les assurances, acheter le service X...

Vous pouvez également tester l'architecture de l'information à l'aide de tri de cartes pour vérifier la bonne compréhension de l'organisation des contenus et des labels auprès d'un échantillon de l'audience.

Il est intéressant de réaliser un audit ergonomique du prototype ou du produit digital avant sa mise en ligne, et non pas après pour voir ce qui cloche :).

Les étapes de l'évaluation de l'expérience

L'évaluation de l'expérience dépasse le cadre du test de l'interface. L'évaluation de l'expérience ne relève pas du test utilisateur : il s'agit d'entretiens et d'échanges qui s'inscrivent dans le champ des techniques d'investigations voire d'enquête sociologique. L'évaluation de l'expérience ne peut que passer par des séances approfondies avec des utilisateurs.

Ces entretiens approfondis permettront de qualifier l'expérience d'un point de vue qualitatif et transversal : avant l'achat ou la consultation, pendant l'achat ou la consultation, après l'achat ou la consultation. L'expérience se considère à travers toutes les dimensions de l'entreprise.
L'expérience se mesure sur une longue période, et pas juste à travers l'interface.
AVANT. PENDANT. APRES.

Démarche pour concevoir une interface web

Attachez-vous dans chacun de vos projets digitaux à concevoir des objets digitaux pensés pour les humains avec tout ce que ça implique :)...

  • recherche utilisateur,
  • analyse du contexte et des exigences business,
  • définition des objectifs de performance du dispositif,
  • étude comparative, analyse concurrentielle, identification des meilleures pratiques,
  • orientation des axes de conception du dispositif,
  • esquisse d'une persona de site marquant un net contraste concurrentiel,
  • identification des profils types d'utilisateurs avec approche par persona,
  • scénarisation des parcours utilisateurs structurants,
  • stratégie éditoriale visant à déterminer les enjeux en matière de contenus,
  • architecture de l'information (organisation des contenus et des fonctionnalités),
  • rationalisation du fonctionnement de l'interface,
  • modélisation des écrans, wireframing (design de l'information et design d'interaction),
  • injection du design émotionnel dans l'interface,
  • spécifications fonctionnelles concises et digestes assimilables sans prise de tête pour un être humain,
  • documentation de conception allant à l'essentiel.

C'est sûr, vous êtes capables de concevoir un projet web au travers d'une approche transdisciplinaire, avec pour objectif la création d'une expérience marquante côté utilisateur :).
C'est un travail qui est long et qui demande de la rigueur.
Qui a dit qu'il était simple de concevoir une interface web ou un dispositif digital ?

Travaux complémentaires à la conception d'interface web

Au-delà de l'interface desktop web, veillez à adapter le dispositif à tous les points de contacts digitaux (mobile, tactile...). Cela passe à minima par une conception responsive voire une excellente conception mobile si c'est nécessaire.

Voici quelques-unes des techniques cités que vous devez absolument maîtriser en conception :

Pour les analyses et les évaluations, nous vous renvoyons aux méthodes générales de l'UX design.

Pour tous les travaux relevant de l'architecture de l'information et des contenus, nous vous invitons à parcours les méthodes de stratégie éditoriale :

Vous pouvez approfondir toutes les techniques citées dans cet article en explorant les études de cas et les ressources figurant un peu plus bas...

auteur Julien Muckensturm iafactory
linked in julien muckensturm

Ressources pour la conception web

APPROFONDIR
la conception UX

Livre : Les éléments de l'expérience utilisateur
les éléments de l'expérience utilisateur

Aller plus loin pour la conception web ux

Formation vidéo à visionner :

Livrables à télécharger :

Wireframes à télécharger :

Articles du journal à méditer :

Études de cas à lire :

Travaux à visualiser :

Supports de cours (débutant) à étudier :

Compétences métier pour la conception web :

Flux 2.0 à explorer :

Compétences métier pour la conception web :

Fiche métier :

Livres à bouquiner :

Autres ressources sur le web :

  • Un logiciel pour concevoir rapidement : balsamiq
  • Un autre logiciel pour concevoir rapidement : mockingbird
  • Un logiciel complémentaire dédié au prototypage: axure
  • Un webservice pour transformer une page web en "wireframe" : wirify
  • Signalez nous des ressources sympas autour de la conception web en utilisant les commentaires !
Plus de techniques de conception
ADAPTATION MULTI-ECRAN
Conception fonctionnelle de vos interfaces mobiles : web mobile, application mobile, logiciel mobile...
conception mobile
ADAPTATION MULTI-ECRAN
Conception responsive de votre dispositif pour une expérience de consultation "multi-écran" unifiée...
conception responsive
ADAPTATION MULTI-ECRAN
Conception et optimisation des interfaces de vos logiciels, tout support...
conception logiciel
Prototype
  • réalisé par iafactory
  • livré sous 7J. ouvrés
  • à partir de 4200€ HT